La technologie de pulvérisation Martignani

Depuis 1946...

...un PREMIER RANG MONDIAL dans la TECHNIQUE de la "NEBULISATION" et du "BAS VOLUME"

...depuis 1981 dans la NEBULISATION "ELECTROSTATIQUE"

 

Les Pulvérisateurs MARTIGNANI, qui adoptent un système de pulvérisation pneumatique apprécié dans le monde entier depuis l’introduction des premiers brevets "Kiekens Dekker", garantissent : - célérité et rapidité d’exécution – nébulisation très fine et constante indépendamment du volume de liquide distribué dans l’unité de temps - distribution parfaite et uniforme des principes actifs – capacité exceptionnelle de portée et pénétration dans tous les types de culture quelque soit la forme d’élevage, et dans n’importe quelle situation même de difficulté climatique-environnementale particulière – efficacité supérieure dans les traitements anticryptogamiques et insecticides et particulièrement dans la lutte contre des insectes menaçants, des mites, des cochenilles, des acariens, des aphidiens, des psyllides, avec les économies suivantes :

  • EAU DE SOLUTION plus de 90%
  • PRODUIT CHIMIQUE plus de 30%
  • TEMPS MAIN D’OEUVRE plus de 60%
  • CARBURANT plus de 40%

tout cela sans violence aux plantes (basse pression de liquide) et sans pollution du sol (aucun égouttement de la végétation). Ils peuvent distribuer indifféremment :

  • VOLUME HAUT (plus de 1000 l/ha)
  • VOLUME MOYEN (500-1000 l/ha)
  • BAS VOLUME (200-500 l/ha)
  • VOLUME TRÈS BAS (50-200 l/ha)
  • VOLUME ULTRA-BAS (moins de 50 l/ha)

de formulés aqueux et huileux sans aucune substitution de buses, de plaques, etc., avec micronisation uniforme (gouttelettes de 50 à 150 microns selon besoin) et à pression inchangée (1,5 ATM/Kilos). Cette capacité de prestations et de résultats, que l’on retrouve "en entier" seulement dans le système Martignani malgré les diverses tentatives d’imitation, dérive d’une technologie particulière de construction et d’un ensemble de critères applicatifs acquis en plus de 50 ANS d’EXPÉRIENCE, souvent accumulée en collaboration avec les meilleurs INSTITUTS d’expérimentation agraire en EUROPE, AMÉRIQUE du NORD et du SUD, AFRIQUE DU SUD et AUSTRALIE.

PRINCIPE DE BASE DU SYSTÈME MARTIGNANI

La fig. 1 représente un cube ayant la longueur, la largeur et la hauteur de 300 microns (micron = millésime de millimètre) et un autre de 50 microns de côté. Si on divise le cube de 300 microns par le cube de 50 microns, nous trouverons que ce dernier est contenu dans le premier 6 fois en longueur, 6 fois en largeur et 6 fois en hauteur, c’est-à-dire 216 fois (en effet 6 x 6 x 6 = 216). Cette norme ne vaut pas seulement pour les cubes, mais aussi pour les sphères et donc pour les gouttes. Le cube de 300 microns peut alors être comparé à une goutte formée par un atomiseur conventionnel avec des buses à pression, alors que le cube de 50 microns correspond à une gouttelette formée par un nébuliseur "Martignani" : le résultat de tout cela est qu’une goutte d’un turbo pulvérisateur à pression contient 216 gouttelettes d’un nébuliseur "Martignani". Autour de chaque goutte (voir fig. 2) il y a une zone large de 100 microns, dans laquelle le principe actif exerce efficacement son action. Si les fig. 2 et 3 sont comparées, on notera la différence entre la surface, bien plus vase, couverte par 216 gouttelettes de 50 microns et celle couverte par la goutte de 300 microns. De cette comparaison éloquente on comprend facilement comment avec un nébuliseur "Martignani" on obtient une meilleure couverture qu’avec n’importe quel autre moyen, tout en économisant plus de 30% de produit phytosanitaire et plus de 90% d’eau de solution.


Pulvérisation classique

Pulvérisation pneumatique Martignani

 

 

 

ESPERIENZE GLOBALE EIMA INTERNATIONAL MARTIGNANI