Agrumes : 50 % d'économie d'eau avec l'utilisation des bonnes technologies

Les traitements par pulvérisateur électrostatique de Martignani en Italie augmentent la couverture et réduisent la main-d'œuvre

 

Utiliser moins d'eau et obtenir des résultats égaux ou supérieurs tout en diminuant la concentration de pesticides,

tel est le résultat des tests techniques réalisés en décembre 2021

par l'entreprise italienne Martignani dans une plantation d'agrumes en Sicile.

À gauche, le pulvérisateur Martignani ; à droite, un pulvérisateur traditionnel dans une plantation d'agrumes

 

 

« Nos technologies sont parfaitement adaptées au secteur des agrumes et avec un objectif très spécifique qui permet

au producteur d'utiliser moins d'eau, moins de temps et moins de produits chimiques par hectare »,

a déclaré Luca Bellettini, directeur commercial de Martignani pour l'Italie.

 

 

Les tests effectués récemment ont utilisé un double pulvérisateur, l'un positionné en bas avec la direction du jet vers

le haut, et l'autre en haut avec les jets dirigés vers le bas. « De cette façon, nous sommes en mesure

d'atteindre tout le feuillage et le bois (branches/tronc) avec uniformité, avec une distribution mieux contrôlée.

Alors que les autres technologies utilisent en moyenne environ 1 500-2 000 litres d'eau par hectare,

nous avons réalisé des essais avec 750, 500 et même 300 litres par hectare ».

 

 

 

 

Le pulvérisateur Martignani, avec ses doubles pulvérisateurs

 

 

« Nous avons obtenu des résultats de couverture optimaux malgré les réductions mentionnées ci-dessus,

mais chaque entreprise doit choisir sa propre stratégie, également en fonction des caractéristiques de sa

propre plante et du feuillage des arbres existants. En utilisant notre technologie, nous pouvons également

réduire les heures de main-d'œuvre car, grâce à l'efficacité supérieure, à la fin d'une journée de travail,

nous pouvons arriver à couvrir exactement deux fois la surface par rapport à un pulvérisateur conventionnel »,

souligne Luca Bellettini.

 

L'agriculture 4.0 est également devenue un aspect important dans le domaine des pulvérisateurs.

Ces appareils permettent aux opérateurs de contrôler à distance chaque paramètre lié au traitement,

à travers une plateforme virtuelle en cloud qui permet de visualiser toutes les données sur un smartphone,

une tablette ou un moniteur, y compris les connexions ISOBUS, comme la dose correcte et les paramètres de traitement,

les paramètres fluido-dynamiques, le contrôle et la régulation de la consommation, et pour ceux qui veulent aller plus loin,

la gestion de la distribution à taux variable basée sur des cartes de prescription.

 

Article publié sur Freshplaza

Auteur : Cristiano Riciputi

 

Agrumes : 50 % d'économie d'eau avec l'utilisation des bonnes technologies (freshplaza.fr)

 

 
 

 

Article publié sur Freshplaza Auteur : Cristiano Riciputi

 

 

ESPERIENZE GLOBALE EIMA INTERNATIONAL MARTIGNANI